Comment fabriquer son e-liquide au CBD ?

Le liquide CBD est important pour vapoter. Il arrive que celui-ci manque et que le vapoteur aille dans un centre d’achats spécialisé ou sur internet. Ce qui peut être gênant, bonne nouvelle, l’on peut fabriquer soit même son propre liquide CBD. Découvre les avantages de faire son e-liquide.

Les ingrédients

De manière générale, il n’y a pas de grande différence entre les liquides dits classiques et CBD. Elles sont composées d’une base neutre et d’un complément d’aromate. Bien évidemment, le CBD remplace la nicotine qui a pour objectif de procurer les principales sensations du vapotage. La base est composée de PG dit propylène glycol, responsable du transport des arômes et d’un VG ou glycérine végétale qui permet de produire la vapeur et d’à douceur pour certaines saveurs. La fluidité d’un liquide dépend de la quantité de propylène glycol. Et l’épaisseur dépend de la quantité de glycérine végétale. Les spécialistes conseillent donc aux vapeurs d’opter pour les bases ayant plus de 50 % de propylène glycol. Du booster de CBD peuvent aussi être rajoutés d’où les avantages de faire son e-liquide.

La maturation

La maturation est le fait de rajouter des arômes dans un e-liquide. Le fait de se faire son propre liquide se va potage impliquer donc que l’on respecte un temps de maturation comme le vin. Ce temps de maturation est dit « steep ». Cette période est définie en fonction de l’arôme choisi. En général, il existe trois périodes de maturation : pour les fruités cela est de 7 jours. Pour les saveurs types tabac ou classique, cela est de 10 jours. Et enfin, pour les saveurs dites gourmandées, il faut au minimum une maturation de 20 jours. Mais il arrive que des maturations de 7 jours soient faites pour les arômes terpènes. À terme de la maturation, il faut effectuer une teste pour définir si le goût convient ou s’il y a besoin de rajout d’additif. À noter qu’après rajout d’additif, il n’y a plus besoin de temps de maturation.

La conservation

Pour les liquides en DIY, le produit fini doit être conservé à température ambiante. Cela avoisine les 16 degrés dans un endroit sec et frais. Sans lumière et à l’abri des enfants. Cela à cause du fait que les liquides sans nicotine se dégradent plus vite. Pour mieux le conservé, il est donc conseillé d’utiliser des flacons de 10 ml, évitons ainsi l’oxydation et être conservé des mois voire un an d’où les avantages de faire son e-liquide et de faire des économies.

Choisir son e-liquide en fonction des saveurs : mode d’emploi
Quel type de e-cigarette choisir pour le CBD ?