E-liquide au CBD : comment choisir le bon dosage de CBD ?

Plusieurs marques produisent des e-liquides CBD. Le dosage d’un flacon de 10 ml varie de 50 mg à 600 mg. Ce liquide entraîne des effets plus ou moins majeurs sur le corps, donc, on ne doit pas en prendre par hasard. Il faut évaluer la tolérance ainsi que la fréquence d’usage de chacun. En effet, le CBD est maintenant plus accessible et on a tendance à en prendre en surdosage, pouvant entraîner des conséquences alarmantes.

Comment trouver le bon dosage ?

Afin de trouver le bon dosage d’e-liquide au CBD, il faut faire une petite analyse pour évaluer la tolérance en CBD. Il faut notamment prendre en compte le poids, la corpulence et la fréquence d’utilisation. Ainsi, il est conseillé de vaper différents liquides pour évaluer les effets de chaque concentration. C’est avec une approche graduelle, c’est-à-dire en augmentant petit à petit le dosage, que l’on doit procéder pour faire la petite analyse soi-même. Durant les essais, il faut vaper avec une puissance de moins de 15 W. De cette manière, les résultats ne seront pas faussés.

Le dosage en fonction de l’usage

Il faut choisir le dosage du liquide selon l’utilisation et la fréquence. Si on se vape quotidiennement, il faut un dosage faible. Il ne faut pas prendre plus de 100 mg de liquide. Par contre, si on ne prend de e-liquide au CBD qu’occasionnellement, on peut se tourner vers un dosage plus élevé. On peut aller jusqu’à 300 mg. Toutefois, il faut faire attention, on ne doit pas dépasser plus de 600 mg même si on n’en consomme que très rarement. Les boosters de CBD doivent être dilués avant de l’utiliser. C’est une précaution pour éviter les conséquences néfastes.

Le risque avec le surdosage en CBD

Le CBD n’a que peu de conséquences sur le corps, c’est pour cela que le risque de surdosage est vraiment mineur. Toutefois, il faut faire attention parce que la consommation abusive sature les récepteurs neurologiques. Alors, il se peut qu’on ait une sensation d’engourdissement après un surdosage. En plus de cela, on ne va plus ressentir les sensations de bien-être et les bienfaits qu’on requiert si on en prend excessivement. Le risque ne vient pas de l’e-liquide au CBD, mais de la manière dont on se vape. En effet, pour soulager une douleur, pour une application thérapeutique, il est toujours mieux de consulter un médecin avant d’en prendre. Donc, il faut éviter toute automédication.

Choisir son e-liquide en fonction des saveurs : mode d’emploi
Quel type de e-cigarette choisir pour le CBD ?